Ouganda-Rwanda

     L'Ouganda, surnommée la "Perle de l'Afrique" par Winston Churchill et le Rwanda appelé le pays "Aux mille collines" sont mes 2 prochaines destinations.  Je vais réaliser un autre rêve...voir les gorilles.

     Je débuterai le voyage en Ouganda pour 13 jours dont 8 jours avec l'agence Mpolampola Kampala que je conseille fortement. Cette agence m'a été référée par une suissesse qui a enseigné en Ouganda.  Paul et Moses m'ont bien aidé pour mon safari.

     Je poursuivrai le voyage au Rwanda en me déplaçant en autobus.  Je serai 11 jours dans ce petit pays où l'horreur a eu lieu il n'y a pas si longtemps.

9 décembre 2016:

 

     Arrivée la veille à Entebbe, je rejoins une amie, Shannon,  que je rencontre parfois en voyage.  Elle a décidé de m'accompagner dans mon itinéraire Ouganda-Rwanda.

 

     Dans l'avant-midi on se promène dans Entebbe.  Déjà, je me sens bien.  Les gens ne nous dévisagent pas et ne nous harcèlent pas pour nous vendre quoi que ce soit ou de nous offrir des tours guidés.  Ils sont tout sourire et sont très chaleureux.

     Dans l'après-midi, on prend le traversier pour aller sur les îles Ssese dans le plus grand lac de l'Afrique; le lac Victoria.  Les gens sont tellement gentils et nous aident pour tout.  Ils parlent très bien anglais. 

 

     Nous allons à Kalangala sur l'île Bugala.  J'ai besoin de me reposer avant de faire le safari.  C'est beau et tranquille.  Belle plage mais on ne peut pas se baigner car un lac, c'est de l'eau stagnante, et de l'eau stagnante veut dire qu'on peut attraper la bilharziose.

 

     Et finalement pour la tranquillité, on repassera.  C'est vendredi et les gens de la côte viennent fêter la fin de semaine sur les îles.

 

 

10-11 décembre 2016:

 

     Promenade sur l'île à regarder les oiseaux et relaxer avant de reprendre le traversier pour rencontrer Paul de Mpolampola.  Malheureusement, il nous annonce qu'il combat toujours la malaria et qu'il nous laisse avec son collègue Moses.  Après les présentations, on commence notre route.  Direction Kampala et ensuite vers le nord jusqu'à l'entrée du Parc National Murchison Falls.  Nous passons la nuit dans une banda, un petit bungalow rond rudimentaire au Boomu Women's group.  L'argent va pour aider les communautés alentours.

 

 

12-13 décembre 2016:

 

     Après un bon déjeuner, nous partons avec la responsable du groupe pour en apprendre un peu plus sur la communauté.  Une promenade dans le village où le chef nous raconte les us et coutumes mais surtout comment sont célébrés les mariages.  Ensuite dans les champs pour voir leur culture de maïs et du tournesol.

 

     Nous quittons cette communauté pour entrer dans le Parc National.  Après notre enregistrement et notre lunch au camp, nous partons en croisière sur le Nil jusqu'à la chute Murchison.  Durant la croisière nous avons la chance de voir des hippopotames, des éléphants, des phacochères, des crocodiles, des buffles, des impalas et des tonnes d'oiseaux.  Arrivées à la superbe chute, Shannon et moi, débarquons du bateau pour continuer jusqu'en haut de la chute en randonnée d'une heure.  Les autres reviennent au point de départ en bateau, nous, on a Moses qui nous attend là-haut avec le jeep.

 

     Souper au camp.  En revenant dans nos petites tentes pour prendre le nécessaire pour une douche, Shannon me crie de ne pas sortir de ma tente car il y a des hippopotames tout près.  Sur le coup je ne la crois pas mais aussitôt j'entends les hippos manger l'herbe à côté de la tente.  Je ferme ma lampe frontale et là, ...j'ai vraiment la trouille...mais vraiment.  Je me dis que je suis coincée là et que je ne peux pas faire grand chose à part d'essayer de m'en sortir vivante.  Faut savoir que l'hippopotame est l'animal le plus dangereux d'Afrique.  Il tue plus d'humains qu'un crocodile.  Finalement ils s'éloignent et je sors de ma tente encore sous le choc.  On va directement à la réception pour signaler le danger et surprise! On se fait répondre: "Oh! Ces hippos sont dociles.  Pas de danger."  Pardon!?!

 

     Eh oui! Paraîtrait que ça fait quelques années que ces 3 hippopotames se promènent sur le camp et sont habitués aux humains.  Il faut seulement laisser une distance entre nous et surtout, ne pas les agacer soit en leur lançant des objets ou de les éclairer avec nos lampes de poche.

 

     Après la douche, on retourne à nos tentes en surveillant les hippos.  Vers 23h00 ils reviennent et sont tellement collés sur ma tente que je les enregistre.

     Je réussi à m'endormir sans problème jusqu'au matin.  Shannon me dit qu'ils sont revenus vers 02h00, je ne les ai pas entendus.

 

     Très tôt, on se prépare pour prendre le traversier de 07h00 pour un premier safari.  Très beau safari! On a vu des éléphants, des antilopes, des impalas, des babouins et pleins d'autres animaux.  Mais ce qui nous a le plus surpris c'est le groupe de 23 girafes qui ont traversé juste devant le jeep.  Magnifique!

 

     Après notre 24 heures dans le parc, c'est ce que nous permet notre prix d'entrée, nous commençons une longue route cahoteuse jusqu'à Hoima où nous passerons la nuit.

 

 

14-15 décembre 2016:

 

     Le lendemain matin, on poursuit notre route jusqu'au Parc National Kibale Forest.  Arrivés en fin d'après-midi, on fait une randonnée au marais Bigodi.  On voit plusieurs singes; entre autre le Colobus rouge, Colobus noir et blanc et le singe à queue rouge et bien sûr plusieurs oiseaux.

 

     Après une dernière nuit dans une tente, encore une fois un peu stressante car nous étions au beau milieu d'une clairière assez loin du lodge et il y avait des éléphants pas très loin, on déjeune tôt pour être prêtes à 08h30 pour notre randonnée à la recherche de chimpanzés.

 

     Notre guide nous amène aux endroits où ils ont été vu la dernière fois mais manque de chance, on a vu qu'un nid (couchette) d'un chimpanzé.  Le chimpanzé fait un nouveau nid à chaque jour pour dormir. 

 

     C'est vers les 10h00 que finalement on en voit 2 très haut dans les arbres à manger ou faire la sieste.  3 autres viennent les rejoindre.  Nous sommes tous contents de les avoir vus.  Quelques minutes plus tard, les chimpanzés crient, se donnent l'alerte et 3 d'entre eux descendent des arbres et marchent dans le sentier.  On les suit et une fois qu'ils se sont arrêtés pour se reposer, on a pu prendre toutes les photos qu'on voulait.  Quel beau spectacle!  Ils sont magnifiques!  Les chimpanzés et l'humain ont 98.7% des mêmes gènes.  Alors c'est vraiment extraordinaire de les voir de si proche.

 

     Après cette belle aventure, on va à la deuxième plus grosse ville de l'Ouganda; Fort Portal.  Belle ville où on passera la nuit.

 

 

16 au 20 décembre 2016:

 

     Départ tôt pour traverser le Parc National Queen Elizabeth et se rendre tout au sud dans la section Ishasha.  Ici c'est les lions qui dorment dans les arbres qu'on recherche.  Les lions ne peuvent pas grimper dans les arbres, mais ici il y a beaucoup de figuiers et comme les branches sont basses le lion peut sauter sur les branches et s'y installer pour dormir.  Il y a 2 endroits en Afrique pour voir des lions dormir dans les arbres et je suis fière de dire que j'ai vu ces 2 endroits.  C'est au Parc National du Lac Manyara en Tanzanie qu'on peut aussi les voir.

 

     Sur la route, j'en vois 3 au loin.  Je fais arrêter Moses pour m'en assurer.  Oui, effectivement il y en a mais on peut bien les voir qu'avec les jumelles.  On poursuit notre route et quelle chance!!! Il y en a 4 dans un arbre où on peut faire le tour en jeep.  Encore une fois l'appareil photo se fait aller.  De beaux gros minous que t'aurais envie de caresser pour les faire ronronner.

 

     Ensuite nuit à Ishasha à la frontière du Congo, une rivière sépare les 2 pays.  On s'endort au son des hyènes et des hippopotames.

 

     Après le déjeuner, route jusqu'à Rushaga au Parc National Bwindi Impenetrable.  Nuit à l'entrée du Parc.

 

     Déjeuner tôt pour cette fois-ci être prêtes pour la randonnée à la recherche des gorilles.  À 08h30, après les explications et les recommandations, on entre dans cette impénétrable forêt.  Les guides cassent les branches et la végétation au fur et à mesure qu'on avance.  Nous n'avons pas eu à marcher longtemps, après 10-15 minutes on aperçoit les "rangers" qui suivent toujours les gorilles pour nous faciliter la tâche.  On nous dit que ça commence ici.  Ça y est!  J'ai des frissons rien qu'à penser que je vais les voir dans quelques minutes.  On continue notre chemin et un mâle à dos argenté nous coupe pour aller rejoindre une femelle.  Ensuite il revient vers nous et on doit se tasser pour qu'il puisse continuer son chemin.  J'en reviens juste pas qu'ils n'ont pas peur de nous et qu'on ne les dérange pas.  Le permis de gorilles nous permet d'être près d'eux 1 heure.  Eh bien! Ça été 1 heure de pure bonheur.  On les a vu dans les arbres, il y en avait au moins 6 dont un bébé de 9 mois, on les a vu redescendre et encore une fois un mâle à dos argenté a passé tout près de nous.  Ils sont restés au sol pour manger et on a pu prendre des tonnes de photos.

 

     Expérience inoubliable!  Eux aussi ont 98% à 99% de leur ADN identique à l'humain.  Avec les images plein la tête, on quitte le parc pour le Lac Bunyonyi.

 

     J'ai choisi cet endroit pour me reposer avant d'aller au Rwanda.  Ici, on quitte Moses avec qui on a eu beaucoup de plaisir.  Je recommande fortement Mpolampola si jamais vous avez l'intention d'aller en Ouganda.  Moi, je promets à Moses de revenir avec mon frère et que la prochaine fois je voudrais aller jusqu'au parc Kidepo, tout au nord.

 

     On prend un petit bateau pour aller sur une des 29 îles du lac.  Tranquillité totale et paysage magnifique!  Lecture, lavage et randonnée ornithologique étaient au menu.

 

     Le 20 décembre on reprend le bateau et ensuite taxi jusqu'à Kabale pour y passer la nuit et prendre la route pour le Rwanda le lendemain matin.

 

 

21 au 24 décembre 2016:

 

     À Kabale il n'y a pas grand chose à faire.  On cherche quel autobus prendre pour le lendemain, les gens de l'hôtel ne savent pas mais un employé nous dit que son ami va livrer des journaux à tous les jours à Kigali et qu'on peut embarquer avec lui pour une petite somme.  Ça ne m'enchante pas du tout même que ça me fait peur mais oh! Surprise! Shannon trouve que c'est bien.  Après discussion on accepte.

 

     Notre monsieur est là à l'heure avec déjà une passagère, une vieille dame du Canada qui passe l'hiver dans son pays d'origine.  On passe les douanes devant tout le monde car notre monsieur est connu.  On arrive à Kigali sans problème.  Mais ce n'est pas le genre de décision que j'aurais prise si j'avais été seule.  J'aurais pris l'autobus.

 

     Dans l'après-midi on va au Memorial de Gisozi qui abrite les restes de 250 000 victimes du génocide de 1994.  C'est terrible!  Affreux!  Mais l'être humain n'apprend rien.  Et des drames comme celui-ci, il y en a eus et malheureusement ça continue.

 

     Le lendemain on prend l'autobus pour Butare.  Nous sommes les 2 seules étrangères et les gens sont vraiment gentils avec nous.  Ici, il y a un beau musée ethnographique pour bien comprendre l'histoire du pays.  Notre deuxième journée on va à Gikongoro, à 1 heure de Butare, pour voir un autre Memorial.  Le Memorial de Murambi.

 

     Voici un extrait du Petit Futé:
     "Que doivent aujourd'hui penser les bailleurs de fonds étrangers qui ont financé cette école à 2 km de Gikongoro?  Elle n'était pas terminée que le génocide commençait.  Sous les ordres du préfet et du bourgmestre, 50 000 Tutsis ont été regroupés dans les différentes classes, soi-disant pour leur sécurité.  Mais le soir du 21 avril 1994, une foule de tueurs, soldats, miliciens et habitants mêlés, est montée depuis Gikongoro.  Armes à feu, grenades, pelles, houes, massues cloutées, tout a servi à la curée.  Seuls 10 Tutsis en ont réchappé...Les sinistres classes font aujourd'hui penser aux casernes d'Auschwitz.  Dans certaines d'entre elles, des corps exhumés et chaulés sont exposés, tous figés dans l'horreur et la douleur.  Pas pour âmes sensibles!"

 

     On revient à Butare avec avec une tristesse et une rage qui est difficile à expliquer.  Comment l'humain peut avoir tant de haine et être si enragé.  Plus de 1 millions de personnes ont été tuées durant ce génocide.  C'est atroce!

 

     On quitte Butare et on va se reconnecter avec la nature.  Direction Parc National de Nyungwe.

 

     Le pays aux mille collines est vraiment rempli de collines.  On ne voit que ça.  Des collines à perte de vue.  Agriculture à perte de vue aussi.  Mais dans ce parc national qui est protégé on peut y voir une belle végétation sauvage et ses animaux.  Juste sur le bord de la route on voit déjà plein de cercopithèques (singes).

 

 

25 au 31 décembre 2016:

 

     Noël dans la forêt à faire des randonnées pédestres, à relaxer aux sons d'oiseaux et de singes.  Ça fait du bien!

 

     Les activités sont assez dispendieuses donc j'ai fait une randonnée jusqu'à une chute et une randonnée canopée.  Il y a 3 ponts suspendus (170m de long) dont un à 60m de haut.

 

     Après 3 nuits, on reprend l'autobus jusqu'à Kibule.  Petite ville sur le bord du Lac Kivu. Ce lac sépare le Rwanda et la République Démocratique du Congo.  C'est joli et c'est tranquille.  Et pour rester dans le même genre de ville, on poursuit notre route un peu plus au nord à Gisenyi.  Toujours sur le bord du Lac Kivu.  Repos avant de terminer ce beau voyage en Afrique.

 

     Le 30 décembre je quitte seule pour Kigali car Shannon a encore 1 mois de vacances et poursuivra sa route au Kenya.  Ma dernière journée à Kigali est pour me préparer à mon départ pour le Canada.  Je relaxe dans un appartement-hôtel avec piscine et restaurant en plein centre de Kigali.  Un petit luxe avant de partir.

 

     Je quitte l'Afrique que j'ai eu le courage de faire en sac à dos.  Et je vous le conseille fortement.  Du moins, ces 2 pays sont pour le moment très sécuritaire.  Tout change très vite en Afrique, il faut bien se renseigner avant de partir.  En espérant revenir en Ouganda prochainement pour faire des parcs que je n'ai pas eu le temps de faire.

 

     À bientôt Afrique!

 

 

Pour les photos, cliquez sur ICI

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Pub....

De mes amis:

Condos à louer en Floride
Condos à louer en Floride